Démocratie & Socialisme
Navigation

Le grand historien et militant Pierre Broué nous a quitté ce mardi 26 juillet 2005

vendredi 19 août 2005 par Gérard Filoche

 
Un grand hommage doit être rendu au remarquable historien, au militant, à l’homme Pierre Broué qui vient de disparaître, dans la nuit du lundi au mardi 26 juillet 2005, à l’âge de 79 ans. Militant engagé, syndicaliste et politique, depuis la seconde guerre mondiale, longtemps membre de l’organisation communiste internationaliste, l’une des branches de la Quatrième internationale, exclu de fait en mai 1989, il avait alors travaillé, entre autres, avec les militants qui ont créé "démocratie et socialisme" revue à laquelle il a longtemps collaboré (de 1992 à 1999) et qui était, dés les origines jumelée à la sienne : "Le marxisme aujourd’hui".

Tout en ne cessant de travailler sur toutes les périodes noires et les crimes monstrueux du stalinisme, il suivait tous les événements actuels de la politique mondiale. Il écrivit des ouvrages sur le "putsch de Moscou" en 1991 - édité par D&S - sur “le Brésil de Color” et du Parti des travailleurs, sur l’ex-Urss, sur l’ex-mouvement communiste international, tel "Meurtres au maquis", livre sur l’assassinat de trotskistes dans les maquis de Haute Loire, par les staliniens français, écrit en collaboration avec notre camarade Raymond Vacheron, mais aussi au jour le jour sur la vie politique et sociale, du 21 avril 2002 au 29 mai 2005, sur la gauche, en France).

Ses contributions à l’histoire du mouvement ouvrier et socialiste compteront parmi les plus importantes de la seconde partie du 20° siècle. Sa mémoire, ses connaissances formidables, son opiniâtreté a faire éclater toujours la vérité, la précision historique, à redresser clichés, à détruire les calomnies, à rétablir les faits, son immense capacité de travail n’en faisaient pas seulement un militant précieux pour tout le mouvement social, mais aussi un homme, un compagnon extrêmement séduisant, tonifiant, vigilant, avec un sens permanent de l’enseignement de l’éducation, de la discussion théorique, historique, toujours lié à des expériences pratiques. D’ailleurs toute son oeuvre est là pour en témoigner, à commencer par sa magnifique biographie de Léon Trotski éditée chez Fayard en 1988.

Nous sommes tous profondément affecté par cette disparition, que nous venons à peine d’apprendre, brutalement, nous, tous, les animateurs et rédacteurs de la revue D&S qui était aussi un peu la sienne, nous qui l’avons côtoyé, notamment depuis la chute de mur de Berlin, car il nous a beaucoup appris, et nous l’avons beaucoup aimé.

Nous travaillerons à lui rendre hommage et à faire connaître son oeuvre car elle le mérite : on n’est rien sans histoire, sans mémoire, sans apprendre des expériences du mouvement social des 150 dernières années. Des générations nouvelles sauront, en lisant ses livres, apprendre ce qu’il leur faut savoir pour changer le monde, la vie, et construire vraiment le socialisme.

Gérard Filoche, le 26 juillet 2005 à 19 h.


La page du site "Archive Internet des marxistes" consacrée à Pierre Broué :

www.marxists.org/francais/broue/ind...

Le même texte, avec des liens vers d’autres textes d’hommage (de René Revol, de Jean-Pierre Juy), des messages dans le forum et des liens sur des articles récents de Pierre sur le site "Le grand Soir"

http://www.legrandsoir.info/article...


Livres de Pierre Broué

- Mémoires politiques
Pierre Broué
Editions Fayard ; broché ; essai ; 05/2005

- Communistes contre Staline - Massacre d’une génération
Pierre Broué
Editions Fayard ; broché ; étude ; 09/2003

- Les Soviets en Russie - 1905-1921
Pierre Broué Oskar Anweiler Serge Bricianer
Gallimard ; 11/1997

- Histoire de l’Internationale communiste - 1919-1943
Pierre Broué
Editions Fayard ; 10/1997

- Meurtres au maquis
Pierre Broué R. Vacheron
Grasset ; broché ; 03/1997

- La Révolution et la guerre d’Espagne
Pierre Broué Emile Temime
Minuit ; 06/1996

- Rakovsky
Pierre Broué
Editions Fayard ; broché ; 02/1996

- Staline et revolution - cas espagnol
Pierre Broué
Editions Fayard ; broché ; 09/1993

- Leon Sedov, fils de trotsky victime de staline
Pierre Broué
Ouvrieres ; broché ; 05/1993

- Trotsky
Pierre Broué
Editions Fayard ; broché ; 10/1988

- Le Parti bolchevique - histoire du P.C. de l’U.R.S.S.
Pierre Broué
Minuit ;

- Bresil de l’affaire Collor
Pierre Broué
L’harmattan ; broché ; 03/1993

- Trotsky
Pierre Broué Alain Dugrand
Payot ; broché ; 10/1988 Tirage épuisé, indisponible


Présents le 30 juillet 2005, à Grenoble, avec Pierre Broué

En plein été, chassé-croisé de vacanciers, le 30 juillet, Pierre Broué a donc été inhumé au funérarium intercommunal de la Tronche, prés Grenoble, en présence de sa famille et de ses nombreux amis, compagnons, collaborateurs et élèves. Pierre, 79 ans, qui était atteint d’un cancer de la prostate, suivait depuis trois ans courageusement un traitement, qui lui avait permis une rémission, il avait de nouveaux projets dont celui de retravailler sur un autre éclairage de l’histoire de la Troisième internationale, de finir la publication des oeuvres complètes de Léon Trotski (1929-1933) mais il dû être ré-hospitalisé le 23 juillet, il s’est éteint, épuisé, dans la nuit du 26 au 27, dans son sommeil.

Jean Hemme, Louis Astre, René Revol, Jean-Pierre Juy, Karel Kostal ont successivement pris la parole, rappelant Pierre intime, historien et militant. Deux de ses filles, Françoise et Catherine et deux de ses fils, Jean-Pierre et Michel ont également évoqué leur père. Dans l’assistance, notamment, Alexis Corbière, Antonella et Damien Durand, Michel Escalon, Bruno Flacher, Jean-Paul Joubert, Sébastien Juy, Olivier Navizet. Etaient présents pour Démocratie & socialisme, revue à laquelle il a collaboré pendant prés d’une décennie, Gérard Filoche, Jean-Yves Lalanne, Pierre Ruscassie, Pierre Timsit, Raymond Vacheron.

De nombreux messages, lettres, témoignages, dont un message téléphonique de Lionel Jospin à Michel Broué. Des articles de presse, il faut retenir les deux plus importants, ceux du Monde, daté du 28 juillet, et du Dauphiné Libéré, deux dépêches Afp et Reuters, (dont l’une reprise brièvement dans Libération du 28 juillet), un écho dans le journal permanent en ligne du Nouvel Observateur, sur les sites « Le grand soir » et « Bellaciao ». Les médias audiovisuels ont fait silence sur la disparition d’un des plus grands historiens de la deuxième partie du 20 ° siècle.

Au cours d’un repas, à l’issue de la cérémonie, les amis de Pierre Broué ont constitué un comité « ad hoc » pour organiser collectivement de façon pluraliste, la célébration de sa mémoire et de son œuvre : des journées d’études universitaires et politiques le week-end du 10/11 décembre, à Grenoble, un livre collectif de souvenirs et d’hommage, un numéro spécial de sa revue « Le Marxisme aujourd’hui ».

Le dernier ouvrage de Pierre Broué, « Souvenirs et portraits » sera en librairie en septembre 2005 (Ed. Fayard).

Loading
Abonnez-vous à la revue "Démocratie & Socialisme"
Abonnez-vous à la lettre de D&S par courriel
Rejoindre le groupe des amis de  D&S sur lacoopol.fr
Au boulot ! La chronique de Gérard Filoche dans l'Humanité Dimanche